Fabienne Dessables

39 ans – Conductrice de train – PCFMéan-Penhoët 

Issue d’une famille de cheminots (je suis la 4 ème génération !),  je suis entrée à la SNCF en 2002 comme contrôleuse pour bifurquer vers la conduite en 2007. Première Femme conductrice de ligne sur Nantes, j’ai participé au début de la féminisation d’un métier dit « masculin ». Syndiquée en 2003, j’ai tout de suite été élue déléguée du personnel, puis mandatée au CHSCT en 2008. Je suis aujourd’hui présidente des activités sociales et culturelles et responsable du collectif femmes mixité du secteur cheminot.e.s pays de Loire. En 2014, je fais le choix d’adhérer au PCF.

Née à Nantes, j’ai quitté la « grande ville » en 2013 après avoir rencontré mon mari, Nazairien. J’ai tout de suite aimé cette ville,  populaire et à mon image. J’ai insisté pour habiter quartier de Méan Penhoët. Habiter un quartier populaire est important pour moi. 

J’ai passé mon enfance au conservatoire national de région de Nantes où j’ai étudié le violon Alto. 

Après la musique je me suis intéressée à la danse et particulièrement aux danses latines que j’ai en partie apprises à la Havane lors de mon premier voyage à Cuba en 2003.

J’aime voyager et découvrir d’autres cultures, mais plus particulièrement, rencontrer les habitants des pays visités et partager avec eux un bout de vie .

Si l’opportunité se présente un jour, j’aimerais parcourir l’Amérique latine du sud jusqu’au nord (à moto pourquoi pas, comme un certain médecin l’a fait sur une Norton …).

L’important pour moi c’est l’Humain.

Il faut que chacune et chacun puisse avoir les moyens de ses envies, et pour cela, il faut faire en sorte que toutes et tous aient accès aux transports gratuits, à une éducation de qualité, à des tarifs qui respectent les plus défavorisés et ne les enfoncent pas dans la précarité.

Permettre à toutes et tous d’avoir accès à la culture et de pouvoir participer à la vie culturelle de la cité me semble essentiel pour l’épanouissement individuel mais aussi le vivre ensemble.